Publications

Vers site principal

Classement


Administration

Popularité


Telkom-4 nommé Merah Putih a été lancé avec succès par SpaceX avec Falcon 9
13 visites,depuis le 9 août 2018, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 100 %
Beidou-3M n° 30 et n°31 lancés avec succès par Long March 3B
64 visites,depuis le 4 avril 2018, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 86 %
Cinq satellites Iridium NEXT et deux satellites GRACE-FO mis sur orbite avec succès par Falcon 9
40 visites,depuis le 24 mai 2018, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 76 %
SS / Loral est choisi pour construire Telstar 11N
1190 visites,depuis le 1er février 2006, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 68 %
Belarus Sat1 nouveau satellite export chinois
1188 visites,depuis le 24 septembre 2011, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 67 %

Fichier de syndication (RSS)Syndication

 

Vous êtes à: Publications Souvenirs Les pionniers - Général Robert AUBINIERE (1912-2001)

Publié le : 31 décembre 2001
Auteur :
Philippe



Imprimer cet article

Les pionniers - Général Robert AUBINIERE (1912-2001)

Le Général Robert AUBINIERE, premier Directeur Général du CNES, la Communauté spatiale française et Européenne est l’un de ses pionniers et l’une de ses figures historiques.

Son parcours

Né à Paris en 1912, Polytechnicien (1933), ancien élève de l’Ecole de l’Air (1935), Robert AUBINIERE effectue une partie de sa carrière en Afrique du Nord. Durant la Seconde Guerre Mondiale, il s’illustre par de nombreux actes de bravoure, notamment en menant plusieurs missions de reconnaissance sur le territoire italien. En septembre 1943, il rejoint les Forces Françaises libres en Angleterre où il est affecté à la direction des services spéciaux. Parachuté en 1943 dans la zone de résistance Nord, il est capturé par la Gestapo et déporté politique en avril 1944 où il sera, entre autre, interné à Ravensbruck.

 
Général Aubinière - 9.2 ko
Général Aubinière
Libéré en 1945, il rentre en France où il est nommé Directeur des études à l’Ecole de l’Air, poste qu’il occupe jusqu’en 1950, date à laquelle il est affecté à l’Etat Major de la 5ème Région Aérienne en Algérie. Commandant de la base de Rochefort en 1954, il devient, en 1957, Directeur du Centre interarmes d’essais d’engins spéciaux au Sahara. Général de brigade aérienne en 1958, il accède en 1960 à la Direction de l’Ecole de l’Air à Salon-de-Provence avant de devenir, la même année, Directeur Technique et Industriel de l’Aéronautique auprès du Délégué à l’Air au Ministère de la Défense.

Nommé Général de Division Aérienne en 1961, il devient en 1962 le premier Directeur Général du CNES, poste qu’il occupera jusqu’en 1971 tout en exerçant de 1968 à 1970 la Présidence du Conseil de l’ELDO.

Diamant B - 9.7 ko
Diamant B
 
L’apport du Général AUBINIERE à la communauté spatiale française et Européenne est considérable. Il structura le CNES en développant très rapidement les relations avec l’Industrie et le monde scientifique ; il impulsa avec audace les grands axes programmatiques qui permirent au CNES d’acquérir pour la France les fondamentaux indispensables à la mise en place d’une politique spatiale (lanceur, satellites, ensembles de lancement) ; il joua afin un rôle majeur dans la création du Centre spatial de Toulouse et dans le choix de Kourou comme site de lancement après la fermeture d’Hammaguir en Algérie.

Grand résistant, grand soldat, le Général AUBINIERE fut aussi un grand manager qui fit du CNES l’une des plus grandes agences spatiales et de la France la troisième puissance spatiale du monde.

Le CNES perd en décembre 2001 l’un de ses fondateurs et s’apprêtant à célébrer le 40ème anniversaire de son existence, salue la mémoire de celui à qui il doit, pour une grande part, son existence, ses succès et son avenir.



Fonction "Réagir à cet article" est suspendue.

Copyright Association 4AS
Gérant du site: < ou > Courriel de l'Association: