Publications

Vers site principal

Classement


Administration

Popularité


Julia Maris, devient vice-présidente de Thales Alenia Space aux relations institutionnelles
490 visites,depuis le 28 septembre 2013, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 100 %
CHRONIQUES D’UN MÉTIER de 1963 à 1993
6618 visites,depuis le 15 juillet 2004, soit 1 visites en moyenne par jour.
popularité : 87 %
Zhangheng-1, satellite de sismographie, et six petits satellites mis sur orbite par Long March 2D
244 visites,depuis le 4 février 2018, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 84 %
Le mot du Président, -N° 49
1176 visites,depuis le 10 avril 2012, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 74 %
2013, vendredi 15 mars, récital Orgues et Voix
1113 visites,depuis le 9 mars 2013, soit 0 visites en moyenne par jour.
popularité : 74 %

Fichier de syndication (RSS)Syndication

 

Vous êtes à: Publications Le fil de l’info Noor-1 lancé avec succès par Qased

Publié le : 26 avril 2020
Auteur :
Gilles



Imprimer cet article

Noor-1 lancé avec succès par Qased

Le 22 avril 2020 l’Iran a mis sur orbite son premier satellite militaire Noor-1 avec le lanceur Qased.

Noor-1 serait un satellite d’observation construit sur une plate-forme CubeSat 6U. L’Iran n’a pas fourni d’autres informations sur ce satellite.

L’IRGC (Islamic Revolutionary Guard Corps) qui doit opérer ce satellite a twitté que Noor-1 a été mis sur orbite avec succès à 425 km d’altitude.

Noor-1 n’aurait pas encore un contrôle d’attitude stabilisé et aurait des mouvements de culbute en orbite. Il faudrait une dizaine de jours pour le stabiliser et pouvoir démarrer sa mission.

Ce succès du premier lancement d’un satellite militaire est important pour l’Iran car il intervient après de nombreux échecs de lancements civils avec les lanceurs Safir et Simorgh. Qased est un lanceur qui aurait deux ou trois étages avec le premier étage à ergols liquides et le second à ergols solides.

Ce lancement a suscité des réactions aux Etats-Unis et en Israel. Il est reproché à l’Iran d’avoir développé, sous couvert d’un programme spatial civil, un programme spatial militaire. Ce qui inquiète en particulier c’est la commonalité des techniques utilisées dans ce type de lanceur et dans les missiles intercontinentaux.



Fonction "Réagir à cet article" est suspendue.

Copyright Association 4AS
Gérant du site: < ou > Courriel de l'Association: